Skip to content


Les partis d’opposition vénézuéliens disent qu’ils participeront aux élections régionales et municipales prévues en novembre, un revirement par rapport à leurs boycotts des récents scrutins

L’ordre du jour que les représentants de Maduro et de l’opposition ont convenu pour les négociations prévoit des observateurs électoraux, une renonciation à la violence, des réparations pour les victimes de violence, des mesures sociales et économiques et la levée des sanctions internationales, qui ont été imposées à la compagnie pétrolière d’État, au gouvernement dirigeants et autres.

Les élections régionales et municipales sont prévues le 21 novembre.

Les partis d’opposition regroupés dans la soi-disant « Plate-forme unitaire » et dirigés par Juan Guaidó ont boycotté les élections précédentes, y compris la réélection de Maduro à la présidence en mai 2018, arguant que le Venezuela n’a pas les conditions pour des compétitions libres et justes.

.


ABC News

Not all news on the site expresses the point of view of the site, but we transmit this news automatically and translate it through programmatic technology on the site and not from a human editor.